25 févr. 2012

Esprit dun Moment d'appaisement (5/6)

Conte du Déménagement (5/6)


Mais ils n’ont pas l’habitude d’être tous seuls dans une chambre avec tous leurs jouets et ils n’aiment pas rester seuls trop longtemps. Alors ils vont chercher Paroux et Maroux. Ils passent dans leur chambre et voient quelques vêtements de Paroux posés sur un carton ouvert. Il n’y a pas encore les lits dans les chambres, car ils sont encore dans la petite maison.




Garoux et Firoux, poursuivent leur recherche, traversent le couloir et découvrent Maroux entrain de déballer des assiettes et des plats dans la cuisine. 


Tous les trois, sous un regard émerveillé par le plaisir de cette nouvelle maison partent à la recherche de Paroux.

Après l’avoir appelé plusieurs fois: Paroux ? Paroux ? ils le trouvent dans une très grande pièce vide, où il n’y a pas encore un seul carton. 

Paroux est là, pensif, heureux, entrain d’imaginer comment il installera tout son grand bureau pour son travail. Car Paroux va travailler une fois encore à la maison, auprès de sa petite femme, Maroux, et de ses deux beaux enfants adorés, Garoux et Firoux, qui repartent de la pièce et retournent dans leur chambre, rassurés et heureux.




Sur cette excellente humeur qui affecte toute la famille, ils s’en retournent pour la dernière fois dans leur jolie petite maison. Car il y reste encore pleins de cartons à déménager, tous les meubles, les lits de Garoux et de Firoux, et tous les ordinateurs du bureau de Paroux et de Maroux.
Mais comme tout cela est très lourd !!! C’est un travail difficile et fatiguant que d’avoir à déménager encore tout cela.

 


Alors pour ne pas fatiguer les enfants qui sont trop petits pour porter ces cartons si lourds et ces meubles si gros et si grands, Garoux et Firoux passent tout le week-end chez leur Granmaroux et leur Granparoux, à jouer, à rire et à attendre Paroux et Maroux.






Car pendant tout ce temps là, Paroux et Maroux transportent tous les meubles et tous les cartons dans un gros camion pour les ranger dans la nouvelle Grande et Belle Maison.

Ainsi, quand ils ont fini de déménager, quand ils ont tout vidé la petite maison, quand ils ont dit: ”au revoir petite maison”, ils arrivent chez Granmaroux et Granparoux et viennent chercher Garoux et Firoux pour les emmener et aller tous ensemble dans la nouvelle maison.


En arrivant dans la grande  maison, Garoux et Firoux sont tellement heureux de retrouver leurs jouets, leurs nounours, leur lit, leur turbulette, mais aussi le canapé, les meubles et toutes les belles choses de Paroux et de Maroux qui sont encore rangés et cachés dans les cartons.



Paroux et Maroux regardent Garoux, il rêve en regardant un carton et que voit-il caché derrière ce carton ?
Rouroux, son joli petit chat qui n’a surtout pas été oublié, même si l’on en parle très peu dans cette histoire.








Toute la famille est heureuse de se retrouver, dans les mêmes meubles, avec les mêmes jouets, les mêmes affaires, mais dans des murs différents et plus grands.





2 commentaires:

  1. Paroux a une fatigue rétrospective : "JE VEUX PLUS JAMAIS DÉMÉNAGEEEEEEEER !"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Holà, ce sont les pires … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … … les fatigues rétrospectives.

      Supprimer

Je vous remercie de participer à la vie du blog Esprit d'un Moment.

Attention !
n'oubliez pas de recopier les lettres tordues du Captcha qui vous sont demandées lorsque vous cliquez sur "publié" sous votre message.
(on ne les voit pas bien !)