11 juin 2013

Une clé pour bien grandir - seuls ceux qui risquent sont libres

Une journée très riche hier, en rencontre, en relation humaine et en apprentissage sur le respect de soi. Je tiens à remercier Catherine Rouault-Sartorio pour ses échanges, sa bienveillance et la formation qu'elle a dispensée auprès de nous, une poignée d'artisans et commerçants de Côte d'Or soucieux de devenir plus sereins et plus libres.

Rire, c'est risquer de paraître idiot
Pleurer c'est risquer de paraître sentimental
Aller vers quelqu'un c'est risquer de s'engager
Exposer ses sentiments, c'est risquer d'exposer son moi profond
Présenter ses idées, ses rêves à la foule, c'est risquer de les perdre
Aimer, c'est risquer de ne pas être aimé en retour
Vivre, c'est risquer de mourir
Espérer, c'est risquer de désespérer
Essayer, c'est risquer d'échouer

Mais il faut prendre des risques car le plus grand danger dans le vie c'est de ne rien risquer du tout.

Celui qui ne risque rien, ne fait rien, n'a rien, n'est rien.
Il peut éviter la souffrance et la tristesse, mais il n'apprend rien, ne ressent rien,
Ne peut ni changer, ni se développer, ne peut ni aimer, ni vivre
Enchaîné dans ses certitudes, il devient esclave, il abandonne sa liberté.
Seuls ceux qui risquent sont libres*
(AUTEUR INCONNU)

va-t-il oser sauter ou bien rester sur son perchoir ?




* je réserve ce texte, un peu revisiter pour mes enfants.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Je vous remercie de participer à la vie du blog Esprit d'un Moment.

Attention !
n'oubliez pas de recopier les lettres tordues du Captcha qui vous sont demandées lorsque vous cliquez sur "publié" sous votre message.
(on ne les voit pas bien !)